Développeur Java

Présentation

Le langage de programmation Java est un langage orienté objet que l’on doit à James Gosling et Patrick Naughton, deux employés de Sun Microsystems, société qui a d’ailleurs joué un rôle majeur puisque Bill Joy, l’un des cofondateurs a largement contribué à sa création. Sa présentation officielle est faite le 23 mai 1995. Une des particularités et forces de Java repose dans sa faculté à s’exécuter au sein de tous types de systèmes d’exploitation que ce soit Windows, MacOS, Unix ou Linux via des frameworks dédiées.
Les principaux frameworks sont Spring (Spring IOC, Spring MVC, Spring Batch, Springboot), JavaEE, Hibernate, Struts, Grails, JSF, Play ou Spark.
Le développeur back-end Java est donc un informaticien spécialisé. Son langage de prédilection est le langage Java. Ce langage reprend en grande majorité la syntaxe du langage C++. Le développeur Java crée des programmes informatiques et sites web dynamiques grâce au langage de programmation Java. Il peut aussi développer des application serveur-client notamment.

Missions

Dans son quotidien, l’activité principale du développeur back-end Java est de créer des programmes pour les entreprises. Lorsque son expertise progresse, il exerce est amené à exercer des missions et tâches variées. Au départ d’un projet, le développeur Java commence par analyser les technicités du cahier des charges. Le cahier des charges techniques se détaille avec les clients dans le cadre d’une ESN ou directement avec l’équipe dirigeante et Marketing dans le cadre d’un client final (startup, PME ou Grandes sociétés). Le développeur back-end Java est là pour les aider à conceptualiser leurs besoins. En sa qualité de technicien informatique, cela lui permet de faire des choix quant à l’approche adaptée pour le projet à réaliser. Puis, il s’attelle à la conception des sites ou autres plateformes. Le tout en respectant les spécificités du cahier des charges. Le développeur Java est un concepteur sur-mesure de programmes informatiques. Il est attentif aux fonctionnalités et aux technicités du projet à développer.
Selon la taille de l’équipe et l’organisation interne, il gère également les phases de tests et vérifie que l’intégration est conforme au développement. En effet, ses compétences sont requises pour la maintenance et le suivi du produit en développement. De plus, le développeur Java rédige des notes explicatives pour détailler le code afin qu’il soit accessible par toutes les équipes qui interviennent dessus. Il participe aussi à la mise en production et à la livraison du produit. Il doit rédiger des notices techniques d’utilisation qui serviront aux clients comme aux futurs développeurs. Enfin, il s’occupe de la maintenance et de la résolution des problèmes de l’outil créé.

Rôle

En tant que développeur Java vous êtes au centre de la construction technique du produit client ou serveur. Vous travaillez alors en étroite collaboration avec les intégrateurs et les graphistes mais également avec le chef de projet ou le Lead Developer. Vous faites en sorte de rendre accessibles les parties techniques du projet à vos collègues qui ne lisent pas le code. Dans un environnement ESN, vous échangez beaucoup avec les clients et vous devez savoir être clair et concis pour ne pas perdre de temps sur les délais des livrables. Effectuer une veille numérique pour rester à la pointe de son domaine de compétence est indispensable. Son environnement est en perpétuelle évolution. La richesse de son langage permet d’éviter la routine et l’ennui, car les projets dont il a la charge sont variés et peuvent s’appliquer à de nombreux domaines différents. De plus, le développeur back-end Java crée et sait gérer parfaitement les bases de données.

Compétences requises

En plus de la maîtrise évidente et fondamentale du langage de programmation Java, le développeur back-end Java connaît également l’environnement dans lequel celui-ci s’inscrit. Il aura alors de bonnes connaissances sur le ou les frameworks qu’il utilisera. Le développeur Java a les compétences nécessaires à la création et à la gestion de bases de données (SQL, Oracle…). La rigueur et l’organisation sont les clés de l’écriture du langage de programmation en entreprise. De plus, votre curiosité vous aide à rester à la pointe de votre domaine de compétences sans effort. La partage, la solidarité et la pédagogie dont vous faites preuve vous permet de travailler en équipe. Vous êtes au centre des interactions et savez rendre clair votre travail pour vos collaborateurs.
Disponible et flexible, le développeur back-end Java est une personne à l’écoute qui sait s’adapter. De plus, des qualités rédactionnelles seront appréciables lorsque vous devrez rédiger des notices techniques. Enfin, vous savez résister au stress qui plane lorsque les dates de livrables approchent.

Formation

Pour exercer le métier de développeur back-end Java, vous pouvez venir d’écoles supérieures d’informatiques ou d’ingénieurs. Mais ce n’est pas une obligation. Vous pouvez aussi être un autodidacte. Notez tout de même qu’avoir un profil atypique est à double tranchant. Pour un autodidacte, le côté autonome dans la formation peut séduire. Dans le même temps, cela peut dénoter d’un manque de technicité ou de lacunes vis à vis des connaissances et compétences attendues pour le poste. Il faudra alors savoir mettre en avant vos qualités indéniables d’adaptation et d’implication. Enfin, vous devrez prouver que vous remplissez les mêmes critères de compétences techniques que des personnes diplômées.
Les certifications ou spécialisations sont des bonus indéniables sur votre CV en termes de compétitivité. Du BAC+2 au BAC+5, vous pouvez suivre les cursus que proposent les écoles d’ingénieurs, les DUT ou les universités. Ils devront faire mention en informatique, en science de l’information ou encore en ingénierie informatique. De plus, ils devront être spécialisés en programmation et développement.

Opportunités

Le développeur back-end Java peut se perfectionner sur tous les types de langages notamment sur javacript côté front-end afin de devenir un développeur full-stack. Son rôle peut aussi évoluer en Lead developer ou chef de projet technique. De chef de projet, il pourra envisager par la suite celui de directeur technique. Ce qui est primordial dans toute perspective d’évolution de carrière est d’augmenter le degré et le nombre de ses responsabilités. Il est nécessaire que les ambitions du développeur Java soient justifiées et légitimées dans le sens de l’évolution qu’il envisage.

Salaire

Le développeur back-end Java peut prétendre à un salaire moyen annuel brut de 40 000 € en tant que débutant. Ce salaire peut augmenter jusqu’à 60 000 € annuels bruts pour les profils confirmés et expérimentés, puis dépasser ce plafond selon son expertise. Ces salaires sont variables selon l’expérience du développeur Java mais aussi en fonction de la localisation du poste et de la taille de l’entreprise dans laquelle il se trouve. Les compétences en Java sont très demandées sur le marché et relativement rare, ce qui tend les salaires à augmenter, bien qu’aujourd’hui de nombreux langages tendent vers la même situation pénurique.

Pas le temps de chercher un job ?

01Quel type de contrat recherchez vous ?
02Quel est votre disponibilité ?
03Quel poste recherchez vous ?
04Combien d’années d’expérience avez-vous ?
05Dans quelle(s) ville(s) êtes-vous mobile ?
06C'est presque fini !